UN EMPLACEMENT EXCEPTIONNEL

Situés sur la commune de fleuve, à 4 km de Cadillac, les 26 ha de vignes de Château Réaut, surplombe la Garonne.

 

Situé en bord de rivière sur la rive droite au Sud-Est de Bordeaux, l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux jouit d’une situation particulièrement favorable à l’obtention de raisins de qualité.

Cette région fait partie du berceau historique des vignobles bordelais. On y cultive de la vigne depuis l’époque Romaine.

 

Le vignoble du Château Réaut est installé sur un coteau de près de 18 ha, orienté plein sud, ainsi que sur un plateau de 8 ha de graves magnifiques.

Il bénéficie à la fois du climat océanique bordelais et d’un microclimat local particulièrement privilégié tant par sa précocité que par son exposition.

Carte-bordeaux-chateau-reaut
UN TERROIR RICHE

Il se caractérise par deux zones distinctes

et par la proximité de la Garonne influençant le microclimat de la propriété.

Les 18 ha du coteau argilo calcaire, orienté sud/sud-ouest, sont un endroit de prédilection pour les cépages MERLOT et CABERNET FRANC. Cette zone représente 70 % du vignoble.
Plantés à une densité élevée de 5 500 pieds/ha, assurant ainsi une production très faible par pied (entre 6 et 8 grappes au maximum), ces cépages expriment ainsi chaque année leurs caractéristiques optimales en fonction du millésime.
Les célèbres appellations Pomerol et Saint-Émilion sont d’ailleurs cultivées sur des terroirs identiques.
En effet, Merlots et Cabernets Francs, comme tous les raisins rouges, ont bien sûr besoin de chaleur pour leur maturation mais également d’une alimentation suffisante en eau. Argiles et calcaires se comportent donc comme « une éponge », libérant au compte gouttes l’eau nécessaire aux raisins, assurant ainsi au fruit, lors de sa maturation, non seulement l’expression aromatique la plus typique de ces cépages tout en conservant un goût de fruit frais.

La présence exceptionnelle d’un plateau de graves de 8 ha a permis de planter la totalité de cette zone en Cabernet Sauvignon. Cette surface représente ainsi 30 % du vignoble.
Ce cépage, contrairement aux deux précédents, supporte beaucoup mieux le manque d’eau en période estivale. Le cabernet Sauvignon étant plus tardif que les deux autres doit donc être planté dans des endroits chauds, secs et pauvres, afin de le contraindre à arriver à maturité le plus tôt possible. Par définition les terroirs de graves contiennent beaucoup de cailloux, donc très peu de terre et sont donc assez pauvres et plutôt secs. C’est grâce à cette faible quantité de terre dans le sol que les phénomènes de stress hydrique apparaissent plus ou moins tôt dans les vignobles. Ainsi, comme cela s’observe régulièrement sur les terroirs de graves des grands crus du Médoc, ce cépage exprime sa typicité en produisant régulièrement des raisins mûrs, en parfait état sanitaire car suffisamment précoces.
C’est donc bien la parfaite corrélation entre le binôme cépage-sol, une exposition très favorable, la proximité de la rivière (jouant le rôle de régulateur thermique en amortissant les fortes chaleurs ou les périodes très froides), une densité de plantation élevée (garantissant une faible production par pied) et bien entendu, les soins précis apportés tout au long de l’année au vignoble que Château Réaut exploite pleinement les caractéristiques de son terroir exceptionnel.

LE CHÂTEAU RÉAUT EST UN HEUREUX MÉLANGE DES GRANDS TERROIRS DE LA RIVE DROITE (ARGILES ET CALCAIRES DE POMEROL ET DE SAINT-ÉMILION) ET DE CEUX DE LA RIVE GAUCHE (GRAVES DES GRANDS CRUS MÉDOCAINS) SUR LEQUEL EST RÉALISÉE UNE VITICULTURE PRÉCISE ET QUALITATIVE GARANTISSANT CHAQUE ANNÉE LA PRODUCTION DE RAISINS PARFAITEMENT MÛRS ET SAINS.
UN ENCEPAGEMENT DIVERSIFIE
Plan-de-coupe-chateau-reaut-bordeaux
Plan-de-coupe-chateau-reaut

Le vignoble entièrement replanté entre 2004 et 2009 à une densité élevée de 5 500 pieds/ha garantit une production homogène et de qualité, règle essentielle pour espérer obtenir chaque année des vins de grande facture.

Pour permettre une expression la plus fine et la plus typique de chaque cépage seuls les meilleurs clones ont été retenus. L’objectif est d’assurer une production de chaque pied, modérée et régulière, afin de s’assurer que chaque baie arrive à parfaite maturité au même moment.

 

  • Le Merlot (58 %), cépage dominant et le plus précoce, donne au vin sa rondeur ainsi qu’une belle puissance aromatique avec des notes de fruits rouges (fraises, cerises, framboises)
  • Le Cabernet Sauvignon (37 %), plus tardif que le merlot, apporte des notes de fruits noirs (cassis, mûres) et surtout de la structure avec des tanins soyeux. Ainsi, cela permet de donner au vin la charpente nécessaire et aussi cette aptitude au vieillissement qui caractérise les grands vins de Bordeaux.
  • Le Cabernet Franc quant à lui, confère au vin des notes épicées (poivre, pain d’épice) et participe ainsi à de la complexité aromatique.

 

Chaque cépage est vendangé manuellement après s’être assuré de sa parfaite maturité. Les vinifications sont réalisées séparément.